Un peu oups !

Tiens, des nuages gris et blanc, qui s’installent dans un ciel bleu

Promesses de flotte en  larmes d’eau douce

Une pensée vient m’habiter !

Et si je faisais des bateaux en papiers divers, pour aller m’amuser comme un gamin, sous la pluie, créant des mares d’eau, quand elle viendra sur la terre.

Dansmagalaxie (« 

Les lendemains

Les lendemains sont parfois des pas qui vous écrasent à petits feux, où tout, progressivement  se brise, provisoirement ou définitivement. Le monde est comme une fleur, plus ou moins laide, plus ou moins belle, se fanant parfois très vite, aux regards de celui qui y vit, peut-être !

Dansmagalaxie 53

Derrière la façade de l’univers visible

Les êtres sont comme des mots, d’un vaste discours dans les faits,  à être en différences de points de vue, d’une conscience, pourrait-on dire, illimitée.

Les étoiles, et autres, ne sont que des ampoules, éclaircissant, modestement, seulement, quelques façades montrées, d’une réalité plus énormément grande, en apparence solide, en cette zone, de vibrations de vies.

La nuit éternelle entre les lumières diverses,  cache aussi  des ombres absentes aux regards comme d’un semblant de non être, que l’on apprendra, si le temps le permet à l’humanité, de savoir.

Je ne prétends pas avoir la vérité, seulement je questionne ma route en réponses aussi éphémères, que cette vie présente, sachant que la vraie vérité, finale,  est énormément éloignée  d’ici, peut-être ? pour ne pas dire sûrement !

Dansmagalaxie 53

Pensées qui passent, avant le dernier jour de l’année 2016

Bonjour  alors que c’est la fin du jour. Bonsoir alors que commence, la tombée de la nuit. Que doit-on, pouvoir vous dire, sinon « Coucou ! »

La paix sur le monde, semble une histoire d’ailleurs, ou une histoire trop lointaine encore, pour que nous ayons la chance de la constater, partout sur cette Terre ayant dans ses sols biens des restes de souffrances passées.

Le monde semble vivre pour toujours en équilibre entre le positif et négatif, allant parfois un peu plus vers l’un, que vers l’autre, et vice versa.

Les monde lointains, physiques, spirituels,  autres, sont encore des rêves pour demain que l’homme a commencé à chercher dans l’espace, dans le virtuel, en souhaitant que l’on aient le temps de voir cela se concrétiser à temps, pour l’humanité, en devenir d’espoirs, meilleurs à être.

Les divers humains, que nous sommes sont parfois si semblables en de nombreux points. N’est-ce pas finalement, que nos pensées infirmes d’ouverture mutuelles qui nous éloignent, les uns des autres ?

Il y aurait tant à dire sur nous-mêmes, tous ce que nous en sommes, ensemble, Mais hélas, une si vaste discutions, dépasse la simple vie humaine, vivant entre confiance et méfiance pour l’incompris.

Dansmagalaxie 53